Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Hydrocarbures : Vers le renforcement des capacités de stockage

Hydrocarbures : Vers le renforcement des capacités de stockage

Selon le ministère de l’Energie, les opérateurs du marché pétroliers envisageraient entre 2019 et 2021 d’investir près de 1,5 Mrd Dh dans de nouvelles capacités de stockage et de réception de produits pétroliers, soit une capacité additionnelle de 404 800 m3 (+32% par rapport aux capacités actuelles). En effet, le Maroc reste dépendant des importations depuis la fermeture de la raffinerie nationale SAMIR et souffre d’un déficit dans ses stocks de sécurité, tournant autour de 45 jours (dont 15 jours de stock d’exploitation), soit un stock de sécurité de 30 jours, contre 60 jours requis par la loi. Selon le ministre de l’Energie, les nouveaux investissements en capacités de stockage devraient rallonger le stock de sécurité de 15 jours pour atteindre 45 jours. Notons que mis à part le supercarburant dont les capacités représentent 66 jours de consommation, l’ensemble des autres produits pétroliers présentent des déficits (48 jours de consommation pour le diésel, 45 jours pour le carburéacteur et 19 jours pour le fuel). Le ministre de tutelle a également annoncé que les opérateurs devraient bénéficier d’un accompagnement afin de mener à bien ces projets notamment sur le volet autorisations ainsi que la coordination avec les départements concernés. Toujours selon le ministre, les infrastructures de stockage devraient s’accélérer avec le plan national de développement de plateformes logistiques relatives à la distribution, au transport de combustibles énergétiques, en cours d’élaboration avec l’Agence Marocaine de Développement de la Logistique.