Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Algérie : Les secteurs publics maritime, portuaire et terrestre désormais dotés de l’autonomie de gestion

Algérie : Les secteurs publics maritime, portuaire et terrestre désormais dotés de l’autonomie de gestion

La toute récente restructuration du secteur du transport maritime, qui disposait de près de 80 navires jusque vers la moitié des années 90, de celle du routier et des ports, ont fait l’objet, ce dimanche, de l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne.

S’exprimant sur ce sujet, le conseiller du ministère des Transports, Mustapha Naci, signale que des groupements publics (maritime, portuaire et routier,  « auxquels des objectifs clairs ont été assignés », ont été installés, le 14 février, précisant que ceux-ci bénéficieront désormais d’une autonomie de gestion, leur permettant d’améliorer leur qualité de services et de développer leur compétitivité.

Du secteur des transports maritimes de marchandises vers et au départ d’Algérie, dominés à près de 97% par des pavillons étrangers et captant 4 milliards de dollars/an, il annonce le déroulement d’un programme d’achat progressif de 25 navires, parmi lesquels, précise-t-il, six ont déjà été réceptionnés.

Ces acquisitions, indique-t-il, permettront d’assurer, dans un premier temps,  le transport de 30% du fret, par rapport aux 3% assurés, pendant de longues années, par les rares navires navire Algériens encore en activité, vestiges des 80 dont disposait le pays dans le courant des années 90.

Du groupement de transport terrestre de cargaisons, M. Naci fait état de la création en cours de zones logistiques à travers plusieurs régions du territoire, toutes connectées au réseau ferroviaire et possédant des capacités propres de gestion et de flux de ces dernières.

Pour ce qui concerne le transport par rail, l’invité signale que 2.300 km de lignes nouvelles sont en cours de construction, dont celle des Hauts plateaux reliant Tébessa à l’est, à Sidi Bel Abbés à l’ouest, dont une partie est déjà opérationnelle et dont la totalité devrait être réceptionnée vers fin 2016.

Pour le développement du transport par rail, dont M. Naci révèle que seulement 2% des tonnages sont assurés par la SNTF, il annonce la prochaine livraison de 300  wagons et fait état d’un projet avancé de construction de motrices électriques en Algérie.

A propos du transport aérien il rappelle qu’Air Algérie a déjà acquis 8 aéronefs appelés à être renforcés, dans le courant de l’année 2016, par 16 autres, permettant à cette compagnie de disposer d’une flotte de 59 appareils.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*