Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Autoroutes : L’élargissement de l’axe Rabat-Casa sur la bonne voie

Autoroutes : L’élargissement de l’axe Rabat-Casa sur la bonne voie

La mise en service des premières sections en trois voies de l’autoroute aura lieu en juin 2011 et les travaux seront achevés en décembre 2012.

L’élargissement de l’autoroute Rabat-Casablanca redémarre. Après les déboires qu’a connus ce projet,suite à la défaillance de la société portugaise Conduril qui a été l’adjudicataire de ce marché, les choses sont désormais reprises en mains. En fait, des travaux préparatoires des plateformes et des ouvrages d’assainissement ont été affectés sur appel d’offres à une entreprise marocaine et les travaux de chaussée à une entreprise turque. Cette reprise du chantier permettra d’ouvrir progressivement cette infrastructure autoroutière à la circulation entre juin prochain et fin 2012. En fait, d’après le ministre de l’Equipement et du transport, Karim Ghellab, les premières sections en trois voies de l’autoroute Rabat-Casablanca seront ouvertes à la circulation au mois de juin prochain. Le ministre précise, lors d’un point presse tenu lundi à Rabat à l’issue d’une visite guidée au profit de la presse nationale sur les chantiers de reprise des travaux d’élargissement à 3 voies de l’autoroute Rabat-Casablanca, que le tronçon concerné par l’élargissement sera ouvert par sections jusqu’à l’achèvement des travaux en décembre 2012.Il a rappelé à ce sujet que les travaux d’élargissement de l’autoroute Rabat-Casablanca ont repris le 20 janvier, après avoir résilié, le 15 décembre dernier, le contrat avec l’entreprise Conduril qui avait démontré « certaines difficultés » dans la réalisation de ces travaux. Ainsi, deux contrats de travaux préparatoires des plateformes et des ouvrages d’assainissement d’un montant global de 42 millions de DH ont été adjugés sur appel d’offres à l’entreprise SGTM, indique un communiqué du ministère de l’Equipement et du transport.

Un troisième marché portant sur les travaux de chaussée proprement dit est en cours d’adjudication à l’entreprise Makyol pour un montant d’environ 660 millions de DH. Le ministère tient à faire savoir que la durée du chantier d’élargissement, évaluée initialement pour une mise en service durant l’été 2012, ne sera ainsi prolongée que d’au plus un trimestre. De même, ajoute-t-on, le coût global du projet n’a pas été affecté par la résiliation du contrat avec l’entreprise Conduril «grâce au jeu de la libre concurrence ».Il est à noter que ce projet est financé à hauteur de 65% par le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), le reste étant financé par les fonds propres d’ADM.

Par ailleurs, Othmane Fassi Fihri, directeur général de l’ADM, a fait savoir que l’autoroute Rabat-Casablanca comprend, en termes d’ouvrages, 4 viaducs de franchissement des oueds El Maleh, Nififikh, Cherrat et Yqem, 7 échangeurs, 2 passages inférieurs, 13 passages supérieurs, 18 passages véhicules, 13 passages piétons, 15 dalots hydrauliques, 46 buses, 1 couple d’aires de service, la barrière pleine voie de Bouznika. Il a précisé que le tronçon concerné par l’élargissement est délimité au sud par la bifurcation vers le contournement du Grand Casablanca et au Nord par la bifurcation vers la Rocade de Rabat et l’échangeur de Hay Ryad constituant la limite de la concession, soit une longueur à élargir de 57,3 km. En outre, le ministre a également fait état du niveau d’engagement des travaux du programme autoroutier additionnel de 384 km, objet du contrat-programme signé entre l’Etat et ADM le 2 juillet 2008 à Tanger. Celui-ci porte sur l’autoroute Berrechid-Béni Mellal (172 km), l’autoroute de contournement de Rabat (41 km), l’autoroute Casablanca-Berrechid par Tit Mellil (30,5 km) et l’autoroute El Jadida-Safi (140 km).

Dispositions de sécurité routière

Le ministre de l’Equipement et du transport a affirmé que toutes les dispositions ont été prises pour assurer la sécurité routière, éviter les accidents de circulation et minimiser la gêne des usagers durant les travaux de l’élargissement de l’autoroute Rabat-Casablanca. Ainsi, précise-t-il, il a été procédé notamment au déploiement d’un important dispositif de signalisation de sécurité, au découpage du projet en plusieurs sections, à la limitation du nombre d’entrées et de sorties du chantier, à l’utilisation de terre-plein central comme piste de chantier et à l’interdiction de doubler pour les poids lourds en zone de travaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*