Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Commerce international Al Akhawayn et l’UIR font un effort sur les prix

Commerce international Al Akhawayn et l’UIR font un effort sur les prix

Les deux universités concèdent une baisse sur les prix de leurs formations dédiées au commerce international conformément à une convention pluripartite.

Les deux formations font partie d’un programme initié en collaboration avec la Corée du Sud en droite ligne avec la stratégie «Maroc Export Plus».

Une nouvelle étape est franchie dans le renforcement des capacités en commerce international par la formation.

Les deux universités qui participent à ce programme, en l’occurrence l’Université Al Akhawayn et l’Université internationale de Rabat (UIR) ont, en effet, accepté de baisser les prix des formations prévues à cet effet.

Il est à rappeler que ces deux institutions universitaires ont lancé des programmes de formations spécialisées en commerce international dans le cadre d’une convention de partenariat sur la formation et le renforcement des capacités en commerce international, conclue avec le ministère du Commerce extérieur, le ministère de l’Enseignement supérieur et la CGEM. Ces programmes ont été établis et validés par la partie coréenne, partenaire du Maroc pour ces deux formations.

Et il ne reste donc qu’à passer à l’acte. À cet effet, les deux universités ont été invitées, lors d’une réunion de coordination qui a eu lieu le jeudi dernier au siège du département du Commerce extérieur, à lancer d’urgence leurs plans de communication pour la promotion de leurs programmes et permettre ainsi le déblocage du soutien financier de l’État. En ce qui concerne le remboursement des frais de formation par l’OFPPT, il a été suggéré à l’Asmex (Association des exportateurs) et à la CGEM d’inscrire les deux programmes dans leurs plans de formation en vue de permettre aux entreprises de se faire rembourser sur une partie des frais engagés, selon l’Asmex. Le lancement officiel des deux programmes aura lieu le 10 octobre à Casablanca, lors d’une journée de sensibilisation qui sera organisée en présence du ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, de la présidente de la CGEM et du président de l’asmex. À noter que le programme de formation en commerce international a été mis en place en collaboration avec la Corée du Sud, dans le cadre de la stratégie «Maroc Export Plus». L’approche adoptée consiste en un programme de formation pratique selon deux types. La première, diplômante, est assurée par les universités et écoles supérieures du commerce et sanctionnée par un master spécialisé. La seconde, continue, est destinée aux employés des entreprises exportatrices ou pouvant le devenir. Elle donne lieu à un certificat d’expert international ou à une attestation.

La mise en œuvre du programme est progressive. Après le projet pilote avec Al Akhawayn et l’UR, le programme sera étendu à plusieurs institutions. Les programmes de formation sont destinés à trois cibles : les étudiants disposant d’une maîtrise ou d’une licence, les cadres des entreprises privées et ceux des institutions publiques en liaison avec le commerce extérieur.

Source : Le matin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*