Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Logistique Le rachat par Poste Maroc de la SDTM est validé

Logistique Le rachat par Poste Maroc de la SDTM est validé

Les faits : Le rachat de la SDTM par Poste Maroc a été officiellement autorisé par le gouvernement. La décision vient d’être publiée au Bulletin officiel.

Le rachat par Poste Maroc de la Société de distribution et de transport de marchandises et de messagerie (SDTM) est désormais officiel. La décision du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, d’autoriser ce rachat vient d’être publiée au dernier Bulletin officiel (BO). La dernière édition du BO fournit plus de détails sur cette acquisition, dont les tractations ont commencé en 2012. On sait ainsi que le postier national s’est offert la SDTM au prix de 103,1 millions de DH. Poste Maroc a racheté les parts des actionnaires de la société, à savoir la compagnie ONB et deux particuliers.

L’opération de rachat de la SDTM a reçu le feu vert du conseil d’administration de Poste Maroc, lors
de sa réunion du 26 février 2013. Cette opération entre dans le cadre de la stratégie de développement de Poste Maroc, qui ambitionne de «transformer la SDTM en leader national» sur son marché. Le postier national va ainsi pouvoir conforter son rang de leader de messagerie et se positionner plus en avant sur le secteur de la logistique. Sur le plan opérationnel, Poste Maroc compte intégrer son activité «Amana Messagerie nationale» au sein de la SDTM. Cette dernière développe quatre métiers : la messagerie express, la course urgente, l’affrètement et la logistique.

Le colis-logistique ne représente que 9% du chiffre d’affaires du groupe Poste Maroc, selon les éléments fournis par la dernière édition du BO. Un taux jugé «faible» comparé aux taux enregistrés dans le monde. Et en rachetant la SDTM, Poste Maroc compte booster son quatrième pôle d’activité, à savoir la logistique. Rappelons que la SDTM se présente comme un spécialiste du transport express de messagerie et de la distribution de marchandise. Elle détient 15% des parts de marché et son réseau regroupe 35 implantations et 8 plateformes régionales à travers le Maroc. Créée en 1996, la société traite 4 millions de colis par an (statistiques fournies par la société) grâce à une flotte de 200 véhicules et 450 collaborateurs, en plus d’une surface d’entreposage de 15 000 m².

Selon des professionnels, le segment de la messagerie connaît aujourd’hui une croissance annuelle de 15%. Le secteur informel continue malheureusement de miner le marché. Les entreprises informelles et non organisées détiendraient 40% des parts de marché selon les estimations de la profession.
Le reste est partagé entre le secteur formel non organisé (30%) et les trois sociétés leaders du marché (CTM Messagerie, La Voie Expresse et la SDTM) qui détiennent à elles trois 30% des parts. Ces trois sociétés regroupées écouleraient 14 millions de colis annuellement.

 

Source : Le matin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*