Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Renault/Melloussa Une deuxième ligne de production en 2013

Renault/Melloussa Une deuxième ligne de production en 2013

RENAULT confirme encore une fois son intention d’assurer le démarrage de son usine à Melloussa en 2012.En effet, le groupe au Losange a annoncé avoir pris les dispositions nécessaires pour que dans moins d’un an, la première chaîne du site de Melloussa entame son activité.

Cette dernière sera dotée d’une capacité totale de production de 30 véhicules par heure, soit un véhicule toutes les deux minutes.
Renault annonce aussi le démarrage de la deuxième chaîne pour 2013, soit une année après. Ce démarrage interviendra plus tôt que prévu puisque le groupe avait laissé entendre par le passé que cette montée en volume du site de Melloussa prendrait plus de temps. Cette chaîne permettra de répondre, selon Renault, aux besoins en matière de véhicules «low cost» ou «entry» comme qualifiés dans le jargon de Renault. En effet, les prévisions des volumes en véhicules «entry» en Europe, mais aussi en Afrique, au Mexique ou au Moyen Orient laissent présager une forte montée de la demande et donc de la production.

Cette deuxième chaîne sera similaire à la première. Elle aura également une capacité de production de 30 véhicules par heure. A terme, et à partir de 2013, Renault sera capable de produire à Melloussa un véhicule par minute, soit atteindre la capacité nominale annoncée au départ de 400.000 véhicules par an. L’essentiel de cette production sera destiné aux marchés émergents. L’usine devra employer près de 6.000 personnes de manière directe et assurera la création indirecte de 30.000 emplois supplémentaires, selon Renault.
A noter que l’investissement sera de près de 750 millions d’euros dans une phase initiale. Lors de la deuxième phase, il sera porté à 1,1 milliard d’euros, soit un peu plus de 13 milliards de DH.
A noter que l’effet Renault devrait aller au-delà. En effet, les équipementiers travaillant pour Renault ont commencé à s’installer dans la Région, en particulier sur le site de la TFZ (cf. www.leconomiste.com).
Déjà plusieurs noms illustres tels que Visteon, Fujikura ou d’autres équipementiers ont opté pour le Nord afin de pouvoir démarrer leurs activités au plus vite et être prêts pour le démarrage de Renault Melloussa.

 

economiste le 09/02/2011

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*