Templates by BIGtheme NET
Accueil / Actualité Logistique / Actualités nationales / Services aériens : Royal Air Maroc s’associe avec Servair dans le catering

Services aériens : Royal Air Maroc s’associe avec Servair dans le catering

Royal Air Maroc (RAM) poursuit le processus de l’externalisation de certaines activités annexes pour se recentrer sur le cœur de son métier de base qu’est le transport aérien, dans le cadre d’un contrat-programme avec l’État.

Ainsi, après l’activité hôtelière, avec la cession par la compagnie aérienne de 66,51% de ses actions dans Atlas Hospitality Morocco, sa filiale hôtelière qui reste le deuxième opérateur au Maroc, et l’activité de la maintenance, c’est au tour du Catering (restauration) en attendant le Handling (assistance au sol), dont le processus d’externalisation est en cours.

RAM a cédé partialement l’activité du Catering aérien au profit du spécialiste français Servair. Les deux partenaires ont conclu hier à Casablanca une convention de partenariat stratégique pour l’exploitation de l’activité du Catering aérien. Concrètement, la compagnie nationale a cédé à Servair, qui est le troisième opérateur mondial du Catering, 40% du capital de la société Atlas Catering Airlines Services (ACAS) qui était jusque-là une filiale à 100% de RAM. Du coup, la société change d’appellation pour devenir Atlas Servair.

Contrat-programme et engagements

Cette opération, explique Abderrafie Zouiten, directeur général exécutif de RAM, s’inscrit dans le cadre des engagements du transporteur vis-à-vis de l’État contenus dans le contrat-programme signé entre les deux parties en septembre 2011. Celui-ci porte notamment sur la restructuration de la compagnie nationale, à travers plusieurs actions. Il s’agit notamment du recentrage de RAM sur le cœur de son métier de base et l’externalisation des autres activités. D’ailleurs, cette externalisation permettra, d’après les responsables de RAM, d’améliorer ses prestations. «Cette convention permettra à Royal Air Maroc de s’appuyer sur le savoir-faire et le réseau mondial de son partenaire stratégique pour la réduction du coût et l’amélioration de la qualité des prestations de restauration pour la compagnie nationale, ainsi que pour le développement des activités e sa filiale Atlas Servair», souligne-t-on.

La société détient trois unités basées à Casablanca, Marrakech et Agadir et emploie 750 personnes. Elle est dotée d’une capacité de production de 35 000 plateaux-repas par jour au profit d’une vingtaine de compagnies aériennes, dont RAM. Par ailleurs, il est à noter que cette opération a découlé d’un processus d’appel à concurrence lancé en juin dernier par RAM pour la sélection d’un partenaire stratégique. Ce processus a connu la participation, d’après les responsables de RAM, de sept grands opérateurs mondiaux du secteur de Catering aérien. En outre, parallèlement, RAM mène également le processus d’externalisation du Handling à laquelle on réservera le même traitement, puisque la compagnie nationale cèdera 40% de sa filiale RAM Handling au profit d’un opérateur qui est déjà retenu. Les deux partenaires sont actuellement en négociation pour la finalisation de cette opération. Abderrafie Zouiten nous confie que ce processus aboutira au plus tard fin avril, avec l’opération de Closing.

Servair, troisième opérateur mondial

Avec un effectif global de plus de 9 100 employés, Servair est le troisième opérateur mondial du secteur de Catering aérien. Présente dans 19 pays et 54 aéroports répartis dans les quatre continents, l’entreprise filiale d’Air France-KLM compte parmi ses clients plus de 100 compagnies aériennes. En 2011, l’opérateur français a servi près de 84 millions de plateaux-repas déclinés sous 1 000 menus et 3 500 recettes.

Source : Le matin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*